Retour

Le gouverneur de la Banque du Canada est « heureux » des mesures de contrôle de l’immobilier

Les mesures dans le but de ralentir le marché de l'immobilier dans le Grand Toronto qui ont été annoncées la semaine dernière ont été accueillies favorablement par le gouverneur de la Banque du Canada. Celui-ci a déclaré samedi que ces mesures devront avoir un effet sur le prix des habitations.

« Je suis heureux que des mesures aient été implantées », a déclaré aux reporters Stephen Poloz, le gouverneur de la Banque du Canada, en visite à Washington. « Il s’agit d’une situation de risque que nous avons souligné à plusieurs reprises », a-t-il dit, faisant référence à la flambée des prix des habitations à Toronto.

Le gouvernement ontarien a annoncé une série de mesures après que les prix des maisons eut fait un bon de 33 % en un an.

Selon M. Poloz, le contrôle des prix est plus une question de psychologie que de principes d’économie. Selon lui, ces mesures représentent la bonne manière de contrôler le marché, plutôt que d’augmenter les taux d’intérêt.

Le gouvernement fédéral affirme que les mesures ontariennes sont les bonnes, mais qu’il n’y a pas de raison d’implanter ces mesures d’un océan à l’autre.

Plus d'articles

Commentaires