Retour

Le Grand Moncton fait de l’oeil aux travailleurs américains

Le milieu des affaires de Moncton, au Nouveau-Brunswick, lance une campagne de recrutement de travailleurs américains pour pourvoir les 700 postes vacants dans la région.

Le projet mené par la Corporation 3+ vise à attirer des travailleurs compétents et expérimentés d’ici le début de l’année 2017. Une vaste campagne de publicité a été lancée via les médias sociaux et dans les médias traditionnels.

La campagne vise à recruter davantage de travailleurs les domaines du camionnage, des technologies de l’information, de la santé, des affaires et des services financiers.

« Nous souhaitons attirer des entreprises pour qu’elles s’établissent ici et nous devons avoir suffisamment de travailleurs qualifiés pour assurer la productivité. C’est aussi simple que cela », a déclaré le président et directeur général de la Corporation 3+, Éric Mourant.

Ce dernier se fie sur le fait qu’après les élections présidentielles de novembre, de nombreux travailleurs américains ont signifié leur désir de quitter leur pays et déménager au Canada.

Le milieu des affaires de Moncton tente de saisir la balle au bond en partenariat avec l’agence gouvernementale Opportunités NB.

« Avec la province, les barrières à l’immigration sont maintenues au minimum pour permettre aux travailleurs ayant l’expérience et l’expertise nécessaire de s’établir au Canada et aux États-Unis dans des délais très raisonnables », explique M. Mourant.

Il mentionne par ailleurs que les postes à pourvoir n’ont pas de mention « bilingue », donc qui ne requièrent pas le bilinguisme comme c’est le cas dans certains secteurs.

Plus d'articles

Commentaires