Retour

Le Groupe Aldo ferme son centre de distribution de Saint-Laurent

Le détaillant de chaussures et d'accessoires de mode québécois Aldo annonce la fermeture de son centre de distribution de l'arrondissement Saint-Laurent, à Montréal.

La fermeture du centre de distribution qui entraînera la perte de 139 emplois se fera graduellement, selon le Groupe Aldo, et ne sera complétée qu’en avril 2019.

L’employeur désire laisser le plus de temps possible aux employés licenciés pour retrouver de l’emploi ou réorienter leur carrière.

Aldo assure que la plupart des postes seront maintenus jusqu'à la fermeture.

Dans un communiqué publié jeudi, le Groupe Aldo ajoute qu’il aura aussi recours aux services d’une firme privée pour aider les employés dans leurs démarches de recherche d’emploi.

Dans cet effort de réorientation de ses activités en fonction de la concurrence de plus en plus forte du commerce en ligne, Aldo confiera à des sous-traitants spécialisés dans la vente en ligne le travail habituellement accompli dans son centre de distribution.

Dans le modèle que compte instaurer Aldo, le réseau de succursales de la chaînes agiront également comme de minis entrepôts pour approvisionner le commerce Internet.

En dépit de la fermeture de son centre de distribution montréalais, le Groupe Aldo assure qu’il maintient son siège social à Montréal.

Les temps sont difficiles pour le commerce au détail alors que les services d’achat en ligne gagnent sans cesse du terrain sur les grandes chaînes de magasins à succursales.

En novembre 2015, le Groupe Aldo s’était notamment départi de ses 37 magasins Espace Little Burgundy en les vendant à la compagnie américaine Genesco.

Avec plus de 1900 magasins, le Groupe Aldo compte environ 20 000 employés dans le monde.