Retour

Le Japon suspend ses transactions commerciales de blé avec le Canada

Le ministre de l'Agriculture du Japon a suspendu vendredi les transactions commerciales de blé entre le Canada et son pays. C'est en réaction à la découverte d'organisme génétiquement modifié (OGM) dans le sud de l'Alberta l'été dernier.

L’Agence canadienne d'inspection des aliments a confirmé jeudi que 284 plants de blé découverts dans le sud de l’Alberta l'été dernier contenaient une modification génétique développée par la multinationale Mosanto.

Le Canada est l’un des plus grands exportateurs de blé au monde.

D'autres cultures comme le soja et le maïs sont génétiquement modifiées pour améliorer les rendements et résister aux menaces. Le blé génétiquement modifié, toutefois, n’a été approuvé nulle part au monde pour des raisons commerciales et de protection des consommateurs.