Retour

Le ketchup French’s « cannibaliserait » les ventes de la marque maison de Loblaw

Un courriel envoyé par un gestionnaire de Loblaw remet en question la raison donnée par la compagnie pour cesser de vendre le ketchup de marque French's dans ses épiceries.

Loblaw a affirmé au début de la semaine que le produit se vendait peu et qu'elle le retirerait de ses tablettes, avant de faire volte-face après une avalanche de commentaires négatifs.

Or, selon un courriel obtenu par la Presse canadienne, la chaîne voulait abandonner la marque French's, parce qu'elle « cannibalise les ventes du ketchup PC [la marque maison de Loblaw] et qu'elle a peu d'impact [sur les ventes] du ketchup Heinz ».

Loblaw a confirmé l'authenticité du courriel, écrit par un cadre subalterne, mais tout en affirmant que son contenu était « non officiel » et « mal informé ».

« La seule raison pour laquelle le produit a été retiré de nos tablettes, puis remis, c'est la préférence des consommateurs », affirme le porte-parole de la chaîne Kevin Groh.

Plus d'articles

Commentaires