Retour

Le magasin d'alcool de Wellington à l'Î.-P.-É. sera bientôt privatisé

La privatisation du magasin d'alcool de la région Évangéline, à l'Île-du-Prince-Édouard, est imminente.

Un texte de François Pierre Dufault

La régie provinciale des alcools confirme qu'un soumissionnaire a remporté un appel d'offres pour exploiter une agence de vente d'alcool dans le village de Wellington.

La direction d'Alcool Île-du-Prince-Édouard attend toutefois d'avoir finalisé l'entente avec le nouvel exploitant avant d'en dévoiler le nom.

La privatisation du magasin d'alcool inquiète dans la région Évangéline.

Place importante dans le village

Le maire de Wellington, Alcide Bernard, dit que le magasin occupe une place importante dans le centre commercial du village. Il craint que le nouvel exploitant déménage le point de vente dans un espace plus petit, embauche moins d'employés et offre une moins bonne sélection de bières, vins et spiritueux.

On aurait aimé que le gouvernement revienne sur sa décision lorsqu'il a fait l'appel d'offres et qu'il reconnaisse l'impact [qu'une privatisation] pourrait avoir sur les autres commerçants. Et aussi, on s'inquiète pour les emplois.

Alcide Bernard, maire de Wellington

Alcide Bernard se demande aussi pourquoi le magasin d'alcool de Wellington est visé par une privatisation alors qu'il y a d'autres succursales plus petites qui demeurent dans le giron de la régie provinciale des alcools.

Deuxième magasin privatisé

Le magasin de la région Évangéline est rentable avec des ventes annuelles de 1,3 million de dollars, selon le syndicat de la fonction publique de l'Île-du-Prince-Édouard, qui s'oppose également à la privatisation.

Il s'agit d'une deuxième privatisation pour Alcool Île-du-Prince-Édouard. En 2012, la régie provinciale a fermé sa succursale de Wood Islands pour confier la vente d'alcool à une agence privée.

Plus d'articles

Commentaires