La douzième succursale du marché Adonis a ouvert ses portes mercredi matin, aux galeries de Gatineau. L'arrivée de ce nouveau joueur dans le marché de l'alimentation pourrait changer les habitudes de certains consommateurs.

L'enseigne, déjà bien connue à Montréal et à Toronto, se spécialise dans les produits méditerranéens.

« On a choisi [de s'établir à Gatineau] parce qu'on savait qu'il y avait des clients qui partaient d'ici et d'Ottawa pour aller à nos branches [du boulevard] des Sources et de Laval », explique le gérant, Abdallah Rahdy.

Il s'agit de la première succursale québécoise de la chaîne de supermarchés, propriété du détaillant en alimentation Metro, à l'extérieur de la grande région de Montréal.

Avec ses produits variés et ses quelque 200 employés, le marché Adonis pourrait toutefois faire ombrage à certains commerçants locaux.

« Peut-être que les marchands indépendants vont vouloir baisser leurs prix et attirer leur clientèle autrement, peut-être en offrant de nouveaux produits », souligne le doyen de la faculté de gestion de l'Université Dalhousie, Sylvain Charlebois.

« Je pense qu'il y a assez de marché pour tout le monde. Ils sont en compétition avec les autres supermarchés qui sont déjà là, même avec Costco », espère toutefois Alexandre Ibrahim, de la boulangerie Beirut, à Gatineau.

D'après un reportage de Gilles Taillon