Retour

Le marché immobilier albertain ralentit, sauf à Calgary, selon Royal LePage

Le prix des logements a baissé dans toute la province à l'exception de la métropole albertaine, selon un rapport publié mardi par la franchise immobilière Royal LePage.

Propulsés par la reprise économique, les prix des logements à Calgary ont augmenté de 2,4 % par rapport à l’année dernière atteignant une moyenne de 484 694 $.

La hausse a nettement été marquée du côté des maisons à deux étages et des bungalows. Les vendeurs de condominiums souffrent cependant encore, leur bien enregistrant un déclin de prix de 3,1 % en un an.

La métropole albertaine s’en sort toutefois mieux que les trois autres municipalités du rapport de Royal LePage.

Edmonton, Fort McMurray et Red Deer en baisse

Le prix des condos à Edmonton a accusé une baisse de 5,3 % au deuxième trimestre par rapport à l’année dernière. Selon Royal LePage, les acheteurs ont l’embarras du choix avec des inventaires de logements les plus élevés en 10 ans.

Le déclin a été encore plus marqué à Fort McMurray. La valeur de tous les types de logements a dégringolé de 5,2 % avec une baisse notable des prix des bungalows.

Red Deer enregistre également des prix en baisse.

Selon Royal LePage, les changements aux règles hypothécaires ont refroidi les acheteurs partout au pays. Certains ont dû revoir à la baisse leurs critères d'achat, d'autres ont préféré attendre une diminution des prix avant de se lancer, indique le Président de la compagnie, Phil Soper.

La franchise immobilière est cependant optimiste puisque cette diminution des prix devrait être de courte durée. D’ici la fin du mois de septembre, la valeur des habitations en Alberta augmentera légèrement, prédit le rapport.