Retour

Le ministère des Transports consulte la population sur le transport aérien

Une trentaine d'acteurs économiques et politiques de la région se sont réunis mardi au Centre des congrès de Sept-Îles. Ils ont discuté avec des représentants du ministère des Transports des façons d'améliorer le réseau aéroportuaire ainsi que l'accès aux services aériens en région.

La consultation prépare la tenue du Sommet sur le transport aérien régional qui aura lieu le 2 février 2018 à Lévis.

Une étude réalisée à la demande de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et publiée lundi indique que les aéroports régionaux du Québec ont besoin de 400 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser le développement économique des régions.

À eux seuls, les aéroports exploités par les municipalités et les MRC présentent des besoins financiers de 232 millions de dollars.

Les besoins sont variés : maintien et développement des pistes, des voies de circulation et de stationnement, des bâtiments aéroportuaires et des équipements des systèmes de sécurités.

Prix et fréquence

Le prix et la fréquence des vols sur la Côte-Nord sont aussi des enjeux majeurs.

Mario Leblanc, directeur-général de tourisme Côte-Nord, était sur place pour faire valoir le potentiel touristique de la région qui, selon lui, est brimée par le prix et l'accessibilité des vols. « Il y a 3000 Chinois qui arrivent par semaine à Montréal. Ces personnes, faut pouvoir les amener aussi à des attraits particuliers sur la Côte-Nord et actuellement ça va être très difficile de les amener si on n'a pas une meilleure desserte et des prix plus intéressants », plaide-t-il.

Un rapport sera produit à la suite des consultations. Le rapport sera ensuite discuté lors du Sommet sur les transports aériens qui se tiendra en février 2018 à Lévis.

D'après les informations de Laurence Royer

Plus d'articles

Commentaires