Retour

Le ministre français de l'Économie convaincu que Bombardier se joindra à Alstom-Siemens

Le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, s'est dit convaincu que l'alliance Alstom-Siemens dans le ferroviaire serait un jour rejointe par le canadien Bombardier et l'espagnol CAF, leurs deux principaux concurrents en Europe.

« Ma conviction, c'est que nous aurons une recomposition industrielle dans tous les secteurs qui sera beaucoup plus rapide que ce que tout nous pensons », a-t-il dit devant les commissions des Finances et des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

« Il y a ceux qui seront en tête et ceux qui seront derrière. Nous, nous préférons être en tête et nous préférons prendre l'initiative avec Alstom-Siemens dans le cadre d'un accord équilibré plutôt que subir », a-t-il ajouté.

« Ça se heurtera à un problème de concurrence, bien entendu [...] mais ça rejoint la nécessité de faire évoluer certains points de la politique européenne », a conclu le ministre.

Plus d'articles

Commentaires