Retour

Le Musée canadien pour les droits de la personne attire les visiteurs extérieurs

Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) indique que plus de 60 % de ses visiteurs viennent de l'extérieur de Winnipeg. Sa direction fait ce constat grâce à la reconnaissance nationale et internationale de l'établissement ainsi que par les collaborations entre le musée et des organisations liées aux droits de la personne partout dans le monde.

« L'année dernière au mois de septembre nous avons atteint le million de visiteurs qui ont franchi nos portes ce qui dépasse notre plan d'affaires initial qui visait 250 000 visiteurs par année », explique Angela Cassie, responsable des communications pour le MCDP.

« L'élément à souligner c'est que nous sommes de plus en plus connus à l'échelle nationale et internationale et ça amène plus de monde à Winnipeg. », indique-t-elle.

Le musée a tenu son assemblée publique annuelle à Vancouver mercredi.

La direction du musée fait valoir qu'au cours de ses trois premières années de fonctionnement, l'établissement a été désigné Expérience canadienne distinctive par Destination Canada.

Elle estime que cela aidera à consolider davantage la réputation du musée auprès d'organisateurs de voyages internationaux et à attirer des visiteurs et visiteuses venant des marchés ciblés par Destination Canada en Europe, en Asie et en Australie.

« Le musée est graduellement reconnu comme un lieu où on peut mieux comprendre qui nous sommes comme Canadiens et Canadiennes, et nos aspirations pour l'avenir », a souligné le président-directeur général du MCDP, John Young.

« Nous bâtissons une réputation internationale dans le monde culturel, dans les secteurs de l'architecture et de la conception, et sur le plan de la réflexion internationale en matière de droits de la personne. », ajoute M. Young.