Retour

Le N.-B. espère toujours être exempté des droits compensatoires imposés par les États-Unis

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, se rendra mardi à Washington afin de défendre la cause de sa province dans le dossier du bois d'oeuvre.

Il s'agit de la deuxième rencontre en deux mois entre le premier ministre et le secrétaire au Commerce américain, Wilbur Ross. Une décision devrait être annoncée le 7 septembre.

Le premier ministre a soutenu que l'exportation de bois d'oeuvre permettait de créer des emplois dans sa province tout en faisant baisser le coût de construction aux États-Unis.

M. Ross est un des principaux secrétaires du gouvernement Trump. La négociation pour l'Accord sur le bois d'oeuvre résineux tombe sous sa responsabilité.

En juin, le département du Commerce des États-Unis avait annoncé l'imposition d'un droit préliminaire antidumping de 6,87 %, qui s'ajoute à un droit compensatoire de 19,88 % au bois d'oeuvre canadien.

Les trois autres provinces de l'Atlantique ont été exemptées de cette mesure, mais le Nouveau-Brunswick, qui était habituellement épargné par le passé, ne l'est pas cette fois-ci.

Les premiers ministres de l’est du Canada et les gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre réunies à Charlottetown

La réunion à Washington sur le bois d'œuvre commence quelques heures après la fin de la 41e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’est du Canada, qui a lieu à Charlottetown les 27 et 28 août.

« Le commerce est un moteur économique important pour l’économie du Nouveau-Brunswick, a déclaré Brian Gallant.

Au cours de ces réunions, les premiers ministres provinciaux indiquent clairement que les échanges commerciaux avec le Canada créent des millions d’emplois pour les Américains.

« Alors que le Canada et les États-Unis discutent de l’Accord de libre-échange nord-américain et du bois d’œuvre résineux, il est important de continuer à aborder ces questions avec les représentants américains, » a rappelé le premier ministre du Nouveau-Brunswick.

Plus d'articles

Commentaires