Retour

Le papier de l'usine de Dolbeau-Mistassini de retour sur les rails

Après plusieurs années d'absence, le transport ferroviaire entre Normandin et Dolbeau-Mistassini reprendra du service à compter de lundi. Les locomotives serviront surtout à transporter le papier surcalandré produit à l'usine de Dolbeau-Mistassini.

Un texte de Meghann Dionne

À l'heure actuelle, jusqu'à 20 camions circulent sur les routes de la région en partance de l'usine de Produits forestiers Résolu (PFR) à Dolbeau-Mistassini pour transporter son papier surcalandré.

Lorsque le transport ferroviaire sera entièrement opérationnel, ce nombre devrait osciller entre 5 et 10 camions.

Le bois d'oeuvre canadien en plein essor

L'industrie du bois d'oeuvre canadien se porte bien en ce moment puisque de nombreux travaux de reconstruction en Colombie-Britannique et aux États-Unis sont en cours à la suite de récentes catastrophes naturelles.

Réduire les coûts de production

Le marché du papier est quant à lui en difficulté selon Karl Blackburn, le directeur principal des affaires publiques et des relations gouvernementales chez PFR.

« Il y a une conjoncture économique qui favorise le bois d’œuvre. Par contre, pour ce qui est du papier, dépendamment des types, il y a des épées de Damoclès sur la tête de l’industrie », explique M. Blackburn.

Le transport ferroviaire permettra donc de faire économiser sur les coûts de production d'après lui.

« C’est une bonne nouvelle parce qu’effectivement, le fait de réutiliser le transport ferroviaire fait en sorte d’améliorer la compétitivité et les coûts pour l’usine de production de Dolbeau-Mistassini », ajoute-t-il.

L'entreprise PFR a par ailleurs indiqué avoir investi plusieurs millions de dollars pour relancer le service ferroviaire sans toutefois en préciser le montant exact.

Plus d'articles

Commentaires