Retour

Le passage du homard de l’Atlantique de Moncton à l’assiette des Européens

La compagnie européenne Lufthansa vient de signer une entente qui lui permettra d'emmener directement du homard vivant des Maritimes vers l'Union Européenne.

L’accord commercial a été signé entre le transporteur aérien Lufthansa et l’entreprise Xtreme Cold. La première cargaison de homard a été transportée depuis l’Aéroport international Roméo-Leblanc du Grand Moncton mardi soir.

Pas moins de 27 000 kilos de homard vivant se sont envolés vers Bruxelles, en Belgique, et Francfort, en Allemagne. C’est le premier vol-cargo du genre qui se fasse directement à partir de l'aéroport de Moncton.

Le homard doit être transporté rapidement

Cette commande est la plus volumineuse que l’entreprise ait reçue et c’est une marchandise qu’il faut transporter avec soin et rapidité. « [...] C'est la plus grosse commande que nous avons eue jusqu'à présent en homard vivant [...] », affirme Paul Farrah, directeur général chez Xtreme Cold.

La transaction a d’ailleurs été en grande partie rendue possible grâce à M. Farrah. C’est lui qui a pris l’initiative un faire construire un entrepôt frigorifique qui puisse accommoder de grandes quantités.

Le homard c'est un produit vivant, 36 heures c'est plus ou moins le chiffre magique pour pouvoir acheminer du homard vivant du point A au point B sans qu'il soit dans un bassin de contention.

Paul Farrah, directeur général chez Xtreme Cold

Plus de vols cargo à l’aéroport de Moncton

À cette période de l’année, la demande pour le homard est beaucoup plus forte et la majorité des crustacés étaient envoyés à partir de l’Aéroport international Stanfield d’Halifax, en Nouvelle-Écosse. « [...] Halifax avait dépassé sa capacité [...] on était la suite logique des choses », croit M. Farrah.

Le directeur commercial de l’Aéroport international Roméo-Leblanc du Grand Moncton, Jacques Fournier, se réjouit aussi de cette nouvelle. De son côté, cela signifie un vol qui sera récurrent en partance de Moncton et qui pourrait positionner l’aéroport dans la chaîne d’expédition du homard.

« [...] C'est un transporteur très bien reconnu Lufthansa-Cargo sur la planète c'est probablement un des meilleurs à l'international [et] un vol direct ça change la donne pour nous [...] », avance M. Fournier.

Avec les informations de Nicolas Steinbach

Plus d'articles

Commentaires