Retour

Le plus bas taux de prêt sur salaire au pays entre en vigueur en Alberta

L'Alberta s'en prend dorénavant concrètement aux prêts sur salaire en faisant baisser de 23 $ à 15 $ l'intérêt maximum pour un emprunt sur salaire de 100 $, la limite la plus stricte au Canada.

Ce changement, qui est entré en vigueur lundi, fait partie de la première phase de la Loi pour mettre fin aux prêts abusifs.

En baissant le taux, la province espère réduire le nombre de personnes qui se retrouvent dans une situation intenable. Le gouvernement indique qu'en accumulant les prêts sur salaire, certains intérêts pouvaient grimper à 600 %.

Fin des frais cachés

La ministre de Services Alberta, Stephanie McLean, précise que « le nouveau coût inclut tous les frais reliés au prêt et cela met fin aux frais cachés ».

La nouvelle loi interdit ainsi de facturer des frais pour encaisser un chèque de prêt sur salaire, de faire des sollicitations par courriel ou par téléphone et d'offrir un nouveau prêt quand il y en a un déjà en cours.

La province encourage par ailleurs les institutions financières et les groupes communautaires à offrir des solutions alternatives pour des prêts à court terme, équitables et accessibles.

Un prêt sur salaire permet d'emprunter jusqu'à 1500 $ sur une période de 62 jours, ou moins.

En Alberta, il y a plus de 30 entreprises de prêt sur salaire qui possèdent près de 220 succursales réparties à travers la province. Plus de 200 000 Albertains utilisent les services de prêt sur salaire chaque année, selon le gouvernement.

Avec les informations de Mario De Ciccio et Jean-Charles Lanciault

Plus d'articles

Commentaires