Retour

Le président de la Chambre de commerce de Gatineau quitte son poste avec le sentiment du devoir accompli

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce de Gatineau perd son président, Jean-Claude Des Rosiers.

M. Des Rosiers a annoncé jeudi sa démission, qui entrera en vigueur le 2 février prochain. Il sera remplacé par Alain Tremblay, premier vice-président, jusqu’à l’assemblée générale annuelle en juin prochain.

Jean-Claude Des Rosiers quitte son poste après « mûres réflexions » afin de « recentrer ses priorités autour de sa santé, sa famille et son entreprise », précise le conseil d’administration dans un message publié sur son site Internet.

Après 26 mois, il dit partir avec le sentiment du devoir accompli.

« Un des objectifs ultimes, c'était de se rapprocher de la communauté des affaires, ce qui a été fait », a souligné M. Des Rosiers, ajoutant que la communication avec les membres de l'organisme et avec l'administration municipale avait aussi été améliorée.

M. Des Rosiers, qui s'est fait le porte-parole des entrepreneurs insatisfaits de l'administration Pedneaud-Jobin, jusqu'au point de demander la démission d'une cadre municipale à l'urbanisme pendant la campagne électorale, affirme que la controverse qu'il a suscitée n'a rien à voir avec sa décision de quitter la présidence de la Chambre de commerce.

Sa dernière mission à titre de président sera de s'asseoir avec le maire Maxime Pedneaud-Jobin, le 2 février prochain, dernier jour de son mandat.

« On est trois personnes qui rencontrons monsieur le maire pour discuter de tout ce qui s'en vient en 2018 quant à l'arrimage de tout ce qui a été discuté dans le passé, des frustrations, des irritants de certains hommes et femmes d'affaires », a expliqué le président.

Il croit que des choses vont se mettre en place à la Ville de Gatineau en 2018 pour répondre aux préoccupations des gens d'affaires.

Membre de la Commission de développement économique de Gatineau

Si Jean-Claude Des Rosiers quitte la présidence de la Chambre de commerce, il ne quitte pas l'organisme. Il continuera de représenter la Chambre de commerce à la Commission de développement économique de la Ville.

La coprésidente de cette Commission, Martine Plourde, a salué le travail de M. Des Rosiers.

« Il a contribué à mobiliser beaucoup de la connaissance, du savoir, des opinions, des expertises des membres de sa Chambre pour nourrir la réflexion de la Commission et en restant à la Commission, il va continuer à contribuer de cette façon-là », a conclu Mme Plourde.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay