La Commission des produits de ferme du Nouveau-Brunswick a annoncé vendredi que le prix que les consommateurs paient pour un litre de lait augmentera d'un cent le 1er février.

La commission attribue la hausse des prix à des augmentations de salaire, de coûts d’énergie, d'emballage et des ingrédients nécessaires à la transformation du lait.

Cette nouvelle hausse fait en sorte que le prix du lait a augmenté de 9,4 cents depuis 2014.

Il a augmenté d’un cent l’an dernier, de quatre cents en 2016, d’environ un cent et demi en 2015 et de trois cents en 2014.

Le programme lait-école n’augmentera pas

Le prix du programme de lait-école ne changera pas pour le reste de l'année scolaire 2017-2018.

La Commission des produits de ferme a déclaré dans un communiqué que le programme scolaire est subventionné par les producteurs et les transformateurs laitiers à hauteur d'environ 1 million de dollars par année.

« Les producteurs et les transformateurs laitiers du Nouveau-Brunswick fournissent chaque année environ un million de litres de lait aux élèves de la maternelle à la douzième année », a déclaré le président de la commission, Bob Shannon.

La commission représente les producteurs, les transformateurs, les consommateurs et est responsable de la fixation du prix des produits laitiers liquides au Nouveau-Brunswick.