Retour

Le projet Fort Hills de Suncor produit son premier baril de pétrole

Après un peu de retard et quelques controverses, le site d'exploitation Fort Hills de Suncor a commencé sa production de bitume, selon un communiqué de l'entreprise énergétique.

La mine située à 90 kilomètres au nord de Fort McMurray a une capacité de production de 194 000 barils par jour. Le rendement devrait graduellement augmenter au cours du premier trimestre de l’année et le site devrait atteindre 90 % de sa capacité de production d’ici la fin de l’année.

« Avec l'exploitation continue de Fort Hills, nous avons mis en service l'un des meilleurs projets de croissance à long terme de notre industrie. [...] Fort Hills fournira de l'énergie et des emplois et générera des rendements pendant des décennies », a déclaré le président de Suncor Steve Williams dans un communiqué.

Quelque 1400 employés travaillent sur ce site pendant son exploitation, la majorité provenant de l’Alberta, affirme l’entreprise.

Retard et controverses

La mise en service de la mine n’a cependant pas été un long fleuve tranquille. La récession économique en 2008 a suspendu le projet pendant plusieurs années, le temps pour Suncor d’évaluer sa rentabilité.

Lors de la phase de recrutement, la politique de Suncor favorisant l’embauche de travailleurs extérieurs à la province avait ensuite suscité la controverse dans la région.

Des retards dans le début de la production la semaine dernière ont également créé de la frustration auprès des employés de l’entreprise qui se sont retrouvés enfermés pendant une semaine dans un camp de travailleurs.

Ces travailleurs devaient être payés un cinquième de leur salaire, mais face à leurs protestations et celle de leur syndicat, Suncor a accepté de leur verser une compensation équivalente à leur paie habituelle.

Fort Hills est le fruit d’un partenariat entre l’actionnaire majoritaire Suncor, l’entreprise Total Canada et Teck Resources.