Retour

Le secteur de l'aluminium manque de personnel spécialisé en région

L'entreprise STAS de Saguenay, qui fabrique et exporte de l'équipement pour les alumineries et les fonderies d'aluminium, est forcée de ralentir sa croissance par manque de personnel spécialisé.

L'équipementier voudrait embaucher une quarantaine de techniciens et d'ingénieurs supplémentaires dans le but d’accepter des contrats de plus grande envergure, mais peine à en recruter.

« [Les gens qui ont quitté la région] ont vécu quelques vagues de croissance et de décroissance des emplois. Ils ne veulent pas en revivre une autre », explique le PDG de STAS, Louis Bouchard.

Pourtant, travailler chez STAS présente plusieurs avantages selon ses employés.

Retard dans la livraison

Le groupe doit concevoir et installer des équipements de haute technologie dans une nouvelle aluminerie du Moyen-Orient. Le contrat est estimé à 20 millions de dollars. STAS a cependant dû remettre à plus tard les délais de livraison.

À l’heure actuelle, STAS a un chiffre d'affaires de 30 millions de dollars par année et compte 135 employés.

Sa prochaine campagne de séduction pour attirer du personnel spécialisé misera sur la conciliation travail-famille.

D'après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires