Retour

Le Snowfest Acadie : un souffle économique pour le nord-ouest du N.-B.

La deuxième édition du Snowfest Acadie se déroule dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick et, pour la première fois, aussi dans le Maine, aux États-Unis, et dans le Témiscouata, au Québec. Cet événement d'envergure amène d'importantes retombées économiques dans la région.

Un texte de Mathieu Massé

La motoneige est au coeur des célébrations du Snowfest Acadie 2018, comme c’était le cas lors de l’ancien Festival international de motoneige. Toutefois, l'accent est plus sur les événements ponctuels que sur les randonnées.

Quand le Festival international de motoneige a pris fin pour de bon, un vide a été laissé dans la région. Selon Lise Ouellette, présidente d’Acadie des terres et forêts, le retour de l’événement est avant tout une volonté populaire.

« C’était quelque part un événement qu’on est retourné chercher parce qu’à la suite du Congrès mondial acadien, l’équipe des chefs de file a été mise sur pied et les gens voulaient poursuivre cette collaboration-là », explique-t-elle.

Un renouveau économique pour la région

En matière d'économie, le festival d'hiver est une bonne nouvelle pour la région d’Edmundston et du Haut-Madawaska. Selon Marie-Ève Castonguay, directrice générale de la Chambre de commerce de la région d’Edmundston, l’impact économique se fait déjà sentir. Toutes les entreprises locales en bénéficient à un certain point.

Mais l’impact va au-delà de l’économie locale. « Ce qui est pas négligeable aussi, ce sont les relations qui se créent entre les gens. Ce sont des impacts qui ne sont pas mesurables présentement, mais plus tard il y a des choses qui se produisent parce qu’il y a des liens et une collaboration qui se créent », affirme Mme Castonguay.

Pour le maire d’Edmundston, Cyrille Simard, le retour de cet événement l’année dernière était déjà positif, mais la collaboration avec le Maine et le Québec cette année montre le sérieux de la chose. « De le faire avec nos voisins du Maine et du Témiscouata, ça mène l’événement à un autre niveau parce que ça attire des gens de plus loin et davantage de personnes. »

En plus des activités de motoneige, les participants ont accès à une variété d'activités : cabane à sucre, carrousel sur glace, concerts, feux d’artifice et, pour les amateurs de sports extrêmes, des courses de motoneige jusqu’au sommet du mont Farlagne.

L’événement se termine dimanche avec le rallye endurance trois frontières, une course de 350 km en motoneige.

Plus d'articles