Retour

Le taux de chômage à son plus bas à Québec

Le taux de chômage a atteint un creux historique en janvier dans la région de Québec pour s'établir à 3,3 %, selon Statistique Canada.

Cela représente une baisse de 0,6 point de pourcentage par rapport à décembre 2017. Il s’est créé 4700 emplois en janvier à Québec, qui a atteint un sommet de 452 200 emplois.

« Selon les données que nous avons, qui datent au moins d’une quinzaine d’années, on voit que ç’a été le plus faible taux de chômage observé », constate Louis Gagnon, économiste chez Québec International.

Plusieurs facteurs contribuent à cette baisse du taux de chômage. Louis Gagnon observe que tous les indicateurs économiques « sont au vert » dans la région, qu’on pense à la croissance du PIB, la hausse des investissements non résidentiels ou le niveau de confiance élevé des dirigeants d’entreprises.

Confiance élevée

Selon un sondage effectué par Québec International, 90 % des dirigeants entrevoient l’année 2018 avec optimisme. L’an dernier, cette proportion était de 74 %.

« Les entreprises prévoient investir, continuer de développer de nouveaux marchés et embaucher », note l’économiste.

La pénurie de main-d’œuvre continue de représenter le principal défi auquel les entreprises de Québec font face. Selon Louis Gagnon, les solutions à la rareté des travailleurs doivent être multiples et impliquer le plus grand nombre d’acteurs économiques possible.

« C’est un grand enjeu qui se pose pour la région de Québec, mais de voir que nos entreprises sont confiantes, on peut être confiant à notre tour que les moyens pris devraient rapporter fruit », affirme-t-il.