Retour

Le taux de chômage baisse d'un demi-point au Nouveau-Brunswick

Le pourcentage de la population active cherchant du travail au Nouveau-Brunswick est passé de 8,9 % à 8,4 %, de février à mars

C’est le taux de chômage le plus bas qu’a connu la province au cours de la dernière année. Le taux le plus élevé enregistré durant les 12 derniers mois date du mois de juin. Il était alors de 10,3 %.

Le rapport mensuel de Statistique Canada, publié vendredi, indique qu’environ 1700 emplois ont été créés durant le mois de mars au Nouveau-Brunswick. Ce sont principalement des emplois à temps partiel (de 50 600 à 52 300) qui se sont ajoutés. Une centaine d’emplois à temps plein ont toutefois été créés.

Le Nouveau-Brunswick est la seule province de l’Atlantique à connaître une baisse du taux de chômage. Le pourcentage de personnes cherchant du travail a très peu varié à l’Île-du-Prince-Édouard; il est passé de 10 % en février à 10,1 % en mars. La Nouvelle-Écosse est passée d’un taux de 8,1 % en février à un taux de 8,6 % en mars. Terre-Neuve-et-Labrador connaît la plus forte augmentation du taux de chômage : il est passé de 14,2 % à 14,9 %.

Pour l’ensemble du Canada, le taux de chômage a grimpé de 0,1 % en mars 2017 pour atteindre 6,7 %. Le taux de chômage était de 6,6 % en février, soit le taux le plus bas au pays depuis octobre 2008.

Plus d'articles

Commentaires