Retour

Le taux de chômage diminue à 8,7 % au N.-B.

Le chômage a connu une baisse notable au Nouveau-Brunswick le mois dernier. Il est passé de 10 % en octobre à 8,7 % en novembre, grâce notamment à la création de 500 emplois à temps plein.

Le nombre de travailleurs a toutefois diminué de 4700, ce qui a fait dire à l’opposition conservatrice, à Fredericton, que les chiffres étaient troublants.

« À un temps de l’année où on pourrait s’attendre à ce que notre secteur de la vente au détail crée des emplois à temps partiel pour la saison des fêtes, il n’y a eu aucune augmentation des emplois à temps partiel. On a plutôt vu 4700 personnes quitter le marché de l’emploi », a déclaré le député conservateur Kirk MacDonald dans un communiqué.

Une analyse des données du chômage région par région montre encore une fois de grandes disparités à l’intérieur de la province.

Les régions de Campbellton et de Miramichi avaient des taux de chômage de 14 % le mois dernier (une légère baisse de 0,2 %) comparativement à 5,7 % dans la région de la capitale, Fredericton.

La région du Nord-Ouest comprise entre Edmundston et Woodstock avait le taux de chômage le plus faible de la province, à 5 %.

La région de Moncton avait un taux de chômage de 7,9 %.

Le taux de chômage national s’est établi à 6,8 %, une légère baisse de 0,2 %.

Plus d'articles

Commentaires