Retour

Le taux de chômage grimpe à 9,1 % au Nouveau-Brunswick

Le taux de chômage au Nouveau-Brunswick a grimpé à 9,1 % en janvier, alors que 5800 emplois ont été perdus, selon Statistique Canada.

Le taux de chômage a augmenté de 1,3 % en janvier par rapport à décembre, où le taux est tombé à 7,8 %.

Or, le pourcentage de la population active, c'est-à-dire en âge de travailler, a diminué de 0,2 %, en janvier faisant en sorte que 61,6 % des Néo-Brunswickois peuvent désormais occuper un emploi.

Selon Statistique Canada, l'emploi dans la province a peu changé au cours des dernières années.

Au pays, 88 000 emplois ont été perdus en janvier, dont la majorité dans le secteur du travail à temps partiel, indique Statistique Canada.

Le taux national de chômage a donc grimpé de 0,1 point de pourcentage, pour atteindre 5,9 %.

Plus de chômage dans le nord-est de la province

Les régions du nord du Nouveau-Brunswick sont celles où l'on recense le plus de chômeurs.

Dans la région de Campbellton et de Miramichi, le taux de chômage se chiffre maintenant à 10,5 %.

Edmundston et le comté de Woodstock sont les régions où le taux de chômage est le plus bas dans la province, à 2,9 %.

Puis, les régions de Fredericton et Oromocto font aussi bonne figure avec un taux de chômage de seulement 5,5 %.

Dans les régions de Moncton et de Richibucto, le taux de chômage est de 8,7 % et de 6,1 % à Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires