Les résidents de la municipalité de Price verront leur compte de taxes diminuer légèrement en 2018. La taxe foncière restera la même, mais les taxes pour l'eau et pour les matières résiduelles diminueront.

Un texte d'Édith Drouin

Un citoyen de Price qui possède une maison de valeur moyenne, soit de 92 000 $, verra ses taxes diminuer de 7 $. La taxe sur l’eau et les matières résiduelles baisseront légèrement, tandis que la taxe d’assainissement augmentera légèrement.

Le maire de Price, Bruno Paradis, explique qu’il y a eu moins de bris d’aqueduc au cours de la dernière année que pendant les années précédentes et que le nouveau contrat pour la collecte des matières résiduelles est moins élevé que le précédent.

Le budget 2018 s’élève à 2 086 209 $, une baisse d’environ 100 000 $ par rapport à 2017.

Une communauté en transformation

Le nouveau budget inclut une réévaluation des ressources de la municipalité.

Le maire indique que Price a accueilli beaucoup de jeunes familles dans les dernières années et que le conseil municipal veut s’assurer d’être capable de répondre aux besoins de cette communauté dynamique.

Il n’écarte pas la possibilité d’embaucher du personnel, si nécessaire.

Plusieurs projets en ce sens sont déjà en marche, comme celui d'améliorer le terrain de balle.

Le nouveau budget inclut une somme de 50 000 $ pour en réaménager le stationnement, pour en modifier la surface de jeu et pour y installer un filet de protection.

Par ailleurs, selon Bruno Paradis, un budget d’environ 80 000 $ par année, issu des revenus de l’éolien, sera mis dans un fonds de développement local qui pourrait servir à développer le parc à l’arrière du poste de la Sûreté du Québec et au Centre des loisirs de la municipalité.