Retour

Les acheteurs d’un premier logement auront droit à un prêt sans intérêt

Le gouvernement de la Colombie-Britannique propose de subventionner l'acompte minimum dont ont besoin les premiers acheteurs d'un logement lorsqu'ils demandent un prêt immobilier à leur banque.

Le programme annoncé jeudi par la première ministre Christy Clark donnera aux primoaccédants un prêt étalé sur 25 ans. Le montant de ce prêt ne dépassera pas 37 500 $ ou 5 % de la valeur de la propriété visée à l'achat.

Les bénéficiaires de ce programme intitulé B.C. Home Owner and Equity Partnership ne sont pas obligés de rembourser les intérêts et les paiements du prêt pendant cinq ans. La valeur maximale d’un bien immobilier sujet à ce prêt ne peut dépasser 750 000 $.

« Le rêve d’accéder à la propriété doit être dans les mains de la classe moyenne, » a clamé Mme Clark qui précise que 42 000 personnes devraient profiter de l'initiative.

Passée la période de cinq ans, les acheteurs devront rembourser le prêt à un taux d’intérêt fixé par le marché. Ils auront 20 ans pour le faire et pourront rembourser le tout à l’avance sans pénalité.

Selon Mme Clark, le but du programme est d’aider les gens qui ont obtenu un prêt, mais qui n’ont pas assez d’apports initiaux pour obtenir l’argent nécessaire à l'achat immobilier.

La première ministre précise que le programme est financé en partie par une taxe foncière de 15 % qui a été imposée cet été aux ressortissants étrangers. Elle dit s’être inspirée d’un programme similaire proposé dans les années 1960 en Colombie-Britannique. Le prêt proposé jeudi entre en vigueur le 16 janvier.

Plus d'articles

Commentaires