Retour

Les baisses d'impôt en vigueur samedi en Saskatchewan

La réduction de l'impôt des particuliers de 0,5 point de pourcentage annoncée dans le budget 2017-2018 entrera en vigueur samedi en Saskatchewan.

Les taux d’imposition des particuliers diminueront de 0,5 % de plus dans deux ans. Le gouvernement estime qu'une famille de quatre paiera ainsi 468 $ de moins en impôt en 2020 qu’en 2016.

Le taux d'imposition des entreprises sera également réduit, passant de 12 à 11,5 %. Ce taux diminuera de 0,5 % de plus le 1er juillet 2019, pour atteindre 11 %.

Malgré le contexte économique difficile, la province espère ainsi favoriser la croissance.

Jason Childs, un professeur associé d’économie à l’Université de Regina, croit que des taux plus bas encourageront les entreprises à investir et à étendre leurs activités dans la province. « Quand on diminue le taux d’imposition, les entreprises empochent davantage », affirme-t-il.

Fin de crédits d'impôt et moins d'argent pour les services funéraires

Le 1er juillet marque aussi le moment où la province abolit notamment les crédits d’impôt pour les frais de scolarité postsecondaires et pour l'achat d'outils de travail.

De plus, le paiement de la province pour les services funéraires de personnes à faible revenu est réduit : le montant de base passe de 3850 $ à 2100 $.

La province continuera toutefois d’assumer les frais de crémation et d’inhumation, mais d'autres compressions visent certains aspects des funérailles, comme les visites des corps.

Un mois avant la TVP sur les primes d'assurance

Si la province donne du répit aux contribuables avec sa réduction d'impôts, elle compte quand même engranger plus d'argent avec sa taxe de vente provinciale qui s'appliquera à plus de biens à compter du 1er août, notamment aux primes d’assurance : vie, accident, maladie, propriété, véhicule, responsabilité et agricole.

Cette mesure s'ajoute à la hausse de 1 % de la taxe de vente provinciale (TVP) en vigueur depuis le 1er avril. Les vêtements pour enfants, les repas au restaurant ainsi que les réparations et rénovations des propriétés avaient aussi été ajoutés aux produits taxés à l'époque.

Plus d'articles

Commentaires