Retour

Les camionneurs inquiets des restrictions proposées pour la circulation lourde à Thunder Bay

L'Ontario Trucking Association (OTA) s'immisce à nouveau dans un débat de longue date entourant les routes commerciales traversant la ville de Thunder Bay.

Un texte de Francis Bouchard

Le conseil municipal de Thunder Bay pourrait adopter lundi un arrêté municipal qui empêcherait les camionneurs qui traversent la ville d’utiliser les routes Dawson, Oliver et Arthur.

La circulation lourde serait limitée principalement aux autoroutes 11/17 et à la route 61.

Dans une lettre au maire de Thunder Bay Keith Hobbs et au conseil municipal, le président de l’OTA, Stephen Laskowski, dit être conscient des préoccupations pour la sécurité.

Mais il dit que l’élimination de certaines routes commerciales actuelles pourrait entraîner des coûts additionnels pour le commerce routier transcanadien.

L’association estime aussi que les changements risquent seulement de déplacer le problème à d’autres endroits dans la ville.

L’OTA propose le maintien des routes commerciales actuelles utilisées depuis des années en plus d’autres mesures qu’elle avait déjà recommandées il y a cinq ans.

La conseillère Rebecca Johnson, estime que les élus municipaux de Thunder Bay doivent prendre en considération la position de l’association des camionneurs.

« Thunder Bay est au centre du Canada. Ils n’ont pas le choix que de passer par chez nous pour circuler d’est en ouest. Nous devons nous assurer qu’il s’agit de la meilleure décision », explique-t-elle.

Mme Johnson ajoute qu'il serait étonnant qu’elle et ses collègues reportent une nouvelle fois leur décision et qu’ils adopteront l’arrêté municipal le 24 avril.

Plus d'articles

Commentaires