Retour

Les Canadiens de l’Atlantique dépenseront moins pour les Fêtes

Les Canadiens de la région Atlantique ont l'intention de dépenser 803 $ en moyenne pendant la période des Fêtes, selon un sondage mené pour le compte de la Banque CIBC. L'an dernier, ils avaient dépensé 867 $ en moyenne.

Cette baisse reflète les intentions de dépenses sur le plan national : les Canadiens dans leur ensemble ont l’intention de dépenser 8 % de moins que l’an dernier. Même s’ils comptent être plus frugaux, plus de la moitié (51 %) des Canadiens prévoient dépasser le budget qu’ils s’étaient fixé.

L’exubérance du temps des Fêtes peut être dangereuse, selon David Nicholson, un haut dirigeant de CIBC. « Le danger vient de ce qui ne se trouve pas dans les cadeaux, affirme-t-il. Les festivités, les voyages ou même les soldes d’Après-Noël et les fêtes associées au Nouvel An. Si on ne fait pas attention, les dépenses non prévues peuvent détourner de leurs résolutions les consommateurs les plus prudents [...] »

Même s’ils comptent moins dépenser cette année, les Canadiens de l’Atlantique ont tout de même l’intention d’être plus dépensiers que les autres Canadiens.

Selon la coordonnatrice principale de l'éducation à la Commission des services financiers et des services aux consommateurs du Nouveau-Brunswick, Marissa Sollows, cette situation n'est pas surprenante.

« Ce n’est pas surprenant, mais ça nous inquiète parce qu’on voit un niveau d’épargne assez bas dans la région. Les gens qui ont des épargnes ont plus de confiance et gèrent mieux leur argent », explique-t-elle.

La génération du millénaire plus dépensière

Le sondage de la firme Angus Reid pour le compte de la firme CIBC indique aussi que ce sont les membres de la génération du millénaire qui sont les plus susceptibles de dépasser leur budget.

Ils ont davantage tendance à faire leurs achats avec une carte de crédit (60 %, comparativement à 52 % des 35 ans et plus) et à avoir un solde sur leur carte pendant plus d’un an (48 % d’entre eux).

« On veut que les gens prennent le temps de faire un budget comme ca ils n’ont pas à utiliser leur carte de crédit », explique Mma Sollows.

David Nicholson incite les Canadiens à résister aux pressions qui amènent à trop dépenser pendant les Fêtes. Il faut gérer les attentes, dit-il, en parlant à ses proches, recevoir à la maison dans la mesure du possible et payer en entier le solde de ses cartes de crédit lorsque les factures arrivent, pour éviter des frais d’intérêt élevés.

Le sondage d’Angus Reid a été réalisé du 2 au 4 décembre auprès de 1516 Canadiens. Il a une marge d’erreur de 2,5 %, 19 fois sur 20.

Plus d'articles

Commentaires