Retour

Les Canadiens de moins en moins généreux selon une étude

Le pourcentage de Canadiens ayant fait des dons à des organismes de charité durant l'année 2014 n'a jamais été aussi faible depuis 10 ans, d'après une étude de l'Institut Fraser.

L'équipe de recherche de l'Institut en est venue à cette conclusion en analysant les dons à des oeuvres de charité indiqués dans les déclarations de revenus des résidents des 10 provinces et 3 territoires canadiens, de même que ceux des résidents des 50 états américains.

En 2004, plus d’un quart de la population canadienne a déclaré un don à un organisme de charité. En 2014, ils n’étaient que 21,3 % avec un total de 9 milliards de dollars en dons.

Les Manitobains encore les plus généreux et les Québécois les plus pingres

Comme en 2004, les Manitobains sont encore les plus généreux au pays; ils sont plus nombreux à donner et sont ceux aussi qui consacrent la plus grande part de leur revenu à la charité.

Au contraire, le Québec est la province où les habitants sont ceux qui dépensent le moins à des fins caritatives. En moyenne, leurs dépenses en charité ne représentent que 0,27 % de leur salaire, bien en deçà de la moyenne canadienne établie à 0,56 %.

Les Canadiens moins généreux que les Américains

L’étude révèle aussi que les Américains consacrent près de deux fois et demie plus de leur revenu à des fins caritatives que les Canadiens.

« Beaucoup de Canadiens seront surpris d’apprendre que nous sommes beaucoup moins généreux que les Américains lorsqu’il s’agit de charité, et cela a été le cas pendant des années », ajoute le directeur provincial de la prospérité des recherches, Ben Eisen.

Plus d'articles

Commentaires