Retour

Les consommateurs adoptent de nouvelles habitudes d'achat pour Noël

La dernière fin de semaine avant Noël est la plus achalandée pour les commerçants et la plus occupée pour les consommateurs.

C’était d’ailleurs la course contre la montre pour plusieurs consommateurs. Josette Grimard de Val-d'Or effectue ses derniers achats. « Mon Dieu on est à la course! s’exclame-t-elle. On est en retard partout! Aujourd'hui, c'est le choix du sapin, ça va être les derniers cadeaux si on est capables, beaucoup beaucoup de nourriture à faire. »

Josette Grimard reconnaît avoir cependant changé ses habitudes d'achat depuis quelques années. « On devient beaucoup plus sélectif dans le choix de nos cadeaux, on devient très très pointilleux sur ce qu'on veut acheter et sur ce qu'on veut faire de notre temps », dit-elle.

Karine Gauthier a elle aussi développé des stratégies pour faire ses achats à temps. « Faire une liste, s'organiser pour que ça rentre dans le budget et y aller assez tôt », fait-elle savoir.

Andrée Laplante, du magasin de jouets Joubec, à Val-d'Or, a aussi remarqué des changements dans les habitudes de ses clients.

Elle affirme qu’elle reçoit de plus en plus de demandes pour des produits du Québec. Ses clients font également attention à la composition et aussi aux notices d’utilisation, surtout quand il s’agit de produits pour les enfants.

Dans de nombreux foyers, l'alimentation « fait maison » laisse place aux mets préparés. La gérante du magasin Aliments M&M, Karine Gagnon-Harvey, a constaté une augmentation des demandes pour ses produits durant les Fêtes. « En général, c'est environ 30 dollars, dit-elle. Dans le temps des fêtes […] ça peut aller jusqu'à 200, les [clients] font de grosses commandes ».

Son commerce a même enregistré une hausse d'environ 8 % de sa clientèle comparativement à la même période de l'année dernière.

Plus d'articles

Commentaires