Retour

Les dépenses en immobilisation en hausse en Abitibi-Témiscamingue

L'Abitibi-Témiscamingue devrait enregistrer une légère augmentation des dépenses en immobilisation pour 2018.

Selon des données de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), les investissements s'élèveraient à 1,5 milliard de dollars, en hausse de 16 % par rapport à 2017.

L'industrie minière est l'un des principaux moteurs de cette croissance. Ses dépenses en immobilisation corporelle passeraient de 16,3 M$ en 2017 à 81,2 M$ en 2018, en hausse de près de 400 %.

D'ailleurs, c'est en Abitibi-Témiscamingue que le secteur minier enregistre la plus forte hausse des dépenses au Québec.

Après avoir eu de très bonnes années de dépenses en investissements entre 2009 et 2012, on a observé un creux dans les dernières années et là il semblerait que les perspectives pour les prochaines années soient meilleures. Cette croissance-là est principalement attribuable au secteur minier qui emploie beaucoup de gens et avec beaucoup de compagnies [présentes dans la région], explique l'économiste Guillaume Marchand.

L'administration publique devrait également accroître ses dépenses en immobilisation cette année. Elles devraient se situer autour de 141 M$, en augmentation d'une cinquantaine de millions par rapport à 2016.

Plus d'articles