Retour

Les droits de coupe tranchés d'un tiers à Prince George

Le gouvernement de la Colombie-Britannique annonce une réduction des droits de coupes annuels dans la région de Prince George de 33 % sur cinq ans.

Cette réduction va diminuer l'approvisionnement en bois aux usines des municipalités de Prince George, Vanderhoof, Fort St-James et Fraser Lake. Le gouvernement souhaite que la région développe une économie qui dépend moins de l'exploitation forestière.

Un insecte qui bouleverse

À consulter : Les ravages du dendroctone du pin, un reportage de Marc-Yvan Hébert

La chef forestière de la province, Dianne Nichols, explique qu'il était primordial de réajuster le tir après des années difficiles.

Elle ajoute que ces coupes ont eu un impact négatif sur l’habitat des grizzlis et des caribous dans la région et qu’il faut le revitaliser.

TransitionLa réduction des droits de coupe se fera sur 10 ans pour permettre une transition. Une première réduction d'un tiers est prévue pour les cinq premières années.

La région touchée par ces réductions comprend 13 scieries, 3 usines de pâtes et papier et d'autres usines reliées à l’industrie forestière.

Plus d'articles

Commentaires