Retour

Les entrepreneurs de la Saskatchewan moins enclins à investir en 2017

Une étude pancanadienne de la Banque de développement du Canada (BDC) a permis de déterminer que les entrepreneurs de la Saskatchewan sondés prévoient moins investir en 2017 comparativement à l'an dernier.

Cette diminution des intentions d’investissement en Saskatchewan se chiffre à 17,5 %, toujours en comparaison avec les données de 2016. Selon le vice-président du secteur de la recherche et économiste en chef de la BDC, Pierre Cléroux, une des raisons qui explique cette baisse est le ralentissement économique des deux dernières années dans la province.

« C’est un reflet de l’économie. Les entrepreneurs semblent sentir qu’il y a moins d’occasions d’investir. Ils prennent une pause. Mais ça devrait revenir l’an prochain », a expliqué Pierre Cléroux.

Ce dernier indique toutefois que la baisse des intentions d’investissement se fait moins sentir dans le domaine des technologies et chez les entreprises qui exportent.

En 2017, 67 % des dirigeants de PME saskatchewanais sondés lors de l’étude ont indiqué prévoir une hausse de leur revenu.

Une remontée sur le plan national

L’étude de la Banque de développement du Canada note une amélioration du côté des intentions d’investissement sur le plan national.

Pour l’ensemble du pays, huit dirigeants sondés sur dix désirent réaliser des projets d’investissement en 2017. Les dirigeants ont mentionné vouloir investir en moyenne 230 000 $ cette année, comparativement à 220 000 $ en 2016, ce qui représente une hausse de 4,5 %.

Dans l’Ouest du pays, le vice-président du secteur de la recherche et économiste en chef de la BDC souligne que la Colombie-Britannique et le Manitoba ont, à l’instar de la Saskatchewan, observé une baisse dans les intentions d’investissement. Pierre Cléroux ajoute que du côté de l’Alberta, les intentions d’investissement sont légèrement à la hausse en 2017.

Plus d'articles

Commentaires