Retour

Les entreprises touchées par les tarifs de Trump saluent l’aide de 2 milliards $ d’Ottawa

En Colombie-Britannique, les producteurs et les municipalités touchés par les tarifs douaniers imposés par les États-Unis reprennent confiance grâce à l'injection fédérale de 2 milliards de dollars pour aider les entreprises.

Les municipalités soutiennent cependant qu’il faudra que l'aide financière arrive rapidement pour assurer la survie des entreprises.

La communauté de Kitimat est inquiète puisque la majorité des résidents travaillent à l'usine d’aluminium de Rio Tinto.

Le maire de Kitimat, Phil Germuth, accueille la nouvelle de l'aide financière fédérale avec confiance. La municipalité, dit-il, est résiliente et les autorités trouveront une solution pour maintenir l'usine à flot.

L'Association de l'aluminium du Canada croit quant à elle que l'aide arrive à temps, mais que certaines entreprises ne survivront pas advenant le moindre délai.

« De l'aide qui arriverait trop tard, c'est comme s’il n'y en avait pas du tout », affirme le président et chef de direction, Jean Simard.

Certaines entreprises n'ont pas les revenus nécessaires pour payer les sommes demandées par les douaniers américains, ce qui entraînera des pertes, explique M. Simard.

D’après un reportage de Jacqueline Landry