Retour

Les excédents reculent de 9,5 % au Mouvement Desjardins

Les excédents avant ristournes du Mouvement Desjardins ont reculé de 9,5 %, à 1,8 milliard de dollars, lors de l'exercice 2016, qui s'est terminé le 31 décembre dernier. Une situation qui s'explique par le versement d'indemnités de départ à la suite de réductions d'effectifs et par des investissements supplémentaires dans les technologies, a indiqué lundi la coopérative.

Malgré un recul de ses excédents, le Mouvement Desjardins a affiché une légère augmentation de 1,5 % de ses revenus d’exploitation en 2016, qui ont atteint 14,1 milliards de dollars.

Ces résultats sont très satisfaisants et se comparent avantageusement à ceux de l’exercice 2015, qui avaient profité d’éléments particuliers.

Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, dans un communiqué

M. Cormier rappelle que les excédents de près de 2 milliards affichés lors de l’exercice 2015 avaient été bonifiés par le gain lié à l’acquisition des activités canadiennes de l’assureur State Farm.

Selon Guy Cormier, le Mouvement Desjardins sera en mesure de remettre « près de 260 millions de dollars » à ses membres par l’entremise des ristournes, de dons, des commandites et de bourses d'études.

Au 31 décembre 2016, l’actif du Mouvement Desjardins atteignait 258,4 milliards de dollars, en hausse de 4,1 % par rapport au 31 décembre 2015. La progression du portefeuille de prêts ainsi que celle de l’actif net des fonds distincts expliquent cette variation.

Au cours de l'exercice terminé le 31 décembre, le rendement des capitaux propres a été de 8 %, comparativement à 9,1 % lors de l'exercice précédent.

Les excédents avant ristournes aux membres du secteur des particuliers et des entreprises ont reculé de 5,6 % en 2016 par rapport à 2015, passant d’un milliard de dollars à 944 millions.

Dans le secteur de la gestion de patrimoine et d’assurance de personnes, les excédents avant ristournes ont également reculé de 42 millions, passant de 503 à 461 millions de dollars lors de l’exercice 2016.

Du côté des assurances de dommages, les excédents avant ristournes ont été de 296 millions de dollars en 2016 comparativement à 360 millions en 2015. Desjardins explique l’écart par le gain résultant de l’acquisition des activités canadiennes de State Farm au premier trimestre de 2015.

Une hausse des excédents au quatrième trimestre

Au quatrième trimestre, le plus important mouvement coopératif financier au pays a affiché des excédents avant ristournes aux membres de 509 millions, ce qui représente une hausse de 10 % par rapport au même trimestre en 2015.

Ses revenus d'exploitation se sont chiffrés à 3,56 milliards, en progression de 2,9 %.

Plus tôt ce mois-ci, une filiale de Desjardins avait annoncé la vente des principales activités de Western pour un montant total d'environ 775 millions de dollars à Trimont Financial, une division de l'assureur Wawanesa spécialisée dans le courtage d'assurance au Canada, indique La Presse canadienne.