Retour

Les fabricants de Cold-FX auraient caché une étude démontrant son inefficacité

Les fabricants de Cold-FX auraient omis de divulguer les résultats d'une étude qui démontrent l'inefficacité de ce médicament contre le rhume et la grippe, a révélé dimanche le quotidien National Post.

L'étude menée en 2004 par un chercheur albertain suggère que le médicament le plus populaire au Canada n'a qu'un effet placebo.

Les résultats de l'étude n'ont jamais été rendus publics.

Or, voilà qu'elle refait surface dans le cadre d'une poursuite contre Valeant Pharmaceuticals, le géant pharmaceutique installé au Québec qui a acheté le produit en 2011 de Afexa Life Sciences.

L'avocat John Green, qui pilote la demande de recours collectif, estime que le fabricant Afexa Life Sciences sait depuis plus d'une décennie que son médicament est inefficace.

Les lois canadiennes n'obligent toutefois pas les compagnies pharmaceutiques à publier les résultats de telles recherches.

Si elles avaient été contraintes de le faire, « ça aurait probablement été la fin de Afexa Life Sciences », a déclaré Me Green au National Post.

Cold-FX, médicament fabriqué avec un extrait du ginseng nord-américain, a été inventé à Edmonton. Plusieurs personnalités sportives, dont la patineuse Joannie Rochette, le skieur Alexandre Bilodeau et le commentateur Don Cherry, s'y sont associées.

En 2012, une enquête de l'émission Market Place, du réseau anglais de Radio-Canada, soulevait de sérieuses questions sur l'efficacité du Cold-FX.

Selon les experts consultés par CBC, aucune étude ne prouve que le médicament réduise la gravité ou la durée des symptômes du rhume et de la grippe. Tout au plus permettrait-il d'abaisser légèrement le risque de tomber malade.

Santé Canada autorise pourtant le fabricant à commercialiser Cold-FX comme un médicament aidant à réduire la fréquence, la gravité et la durée des symptômes du rhume et de la grippe.

Temps et repos

En entrevue à Radio-Canada mardi matin, Bertrand Bolduc, président de l'Ordre des pharmaciens du Québec, s'est dit « troublé » par le fait que les résultats de l'étude n'ont pas été divulgués.

Il estime que les autorités devraient contraindre les compagnies à publier leurs propres études sur les médicaments.

« Certains fabricants font des études et les soumettent, mais il faudrait qu'ils soumettent tout ce qui a été fait, car il faut juger de la force et de la pertinence de ces études », ajoute-t-il.

Bertrand Bolduc a par ailleurs rappelé que seuls le temps et le repos guérissent la grippe et le rhume. Les médicaments et les produits naturels ne peuvent, selon lui, qu'aider à soulager certains symptômes.