Retour

Les feux de forêt en Californie vont-ils affecter le marché du vin?

Depuis près d'une semaine, des incendies font rage dans les régions vinicoles de la Californie.

Un texte de Pascal Gervais

Les feux de forêt dans le nord de la Californie ont fait au moins 31 morts en plus de détruire 3500 bâtiments et des terres d'une superficie d'environ 680 kilomètres carrés. Quelque 20 000 personnes ont été évacuées.

Plusieurs consommateurs craignent que les produits californiens subissent une hausse substantielle au cours des prochains mois. Mais l'impact sur le marché des vins de Californie pourrait ne pas être aussi grave que certaines personnes pensent.

La région traditionnellement considérée comme la « région viticole » de la Californie ne représente qu'environ 10 % de la production viticole de l'État.

C'est plutôt la vallée de San Joaquin, dans le centre de la Californie, où sont situés la majeure partie des vignobles de l'État, soit environ 60 %

Les incendies « ne vont pas avoir un impact significatif sur la disponibilité et le prix du vin à court terme », précise le professeur de l’Université de Sherbrooke Jean-François Guertin. « Si vous êtes un consommateur, cela n'aura pas d'impact marqué, mais si vous êtes un connaisseur et un fan de Napa, il y a déjà cinq vignobles qui ont été touchés. »

Le bilan des incendies continue de grimper d'heure en heure. Wine Spectator a publié un rapport mercredi où il dénotait 22 grands incendies dans l'état, dont deux nouveaux incendies dans le comté de Sonoma.

Parmi les vignobles californiens situés au cœur de la zone sinistrée se trouvent les domaines Signorello Estate de Napa Valley ainsi que Paradise Ridge de Santa Rosa qui ont été détruits par les incendies.

Monsieur Guertin précise que Signorello Estate, comme beaucoup d'autres établissements vinicoles, stocke leurs vins complétés hors des vignobles, donc les perturbations des ventes ne sont pas prévues pour l'instant.

La sommelière et chroniqueuse à Radio-Canada Élyse Lambert abonde dans le même sens : « plusieurs personnes n'ont pu retourner à leur domaine et n'ont pas une idée claire de ce qui les attend. La fumée pourrait influencer [le goût], mais encore ici, trop tôt pour le dire, ça dépend si les raisins ont été cueillis ou pas, et s'ils le seront. »

Madame Lambert ajoute : « Napa représente le joyau de la Californie, mais pas le volume. La situation est donc à suivre. »

Plus d'articles

Commentaires