Retour

Les grévistes à l’aéroport Pearson rejettent la dernière offre patronale

Le débrayage des 700 bagagistes et autres employés au sol de Swissport à l'aéroport Pearson de Toronto se poursuit, jeudi, après que la vaste majorité des syndiqués eut voté contre la dernière offre patronale.

Selon leur syndicat, 98 % des membres ayant voté, mercredi, ont rejeté la proposition salariale de la compagnie.

« La dernière offre de Swissport était presque identique à celle que nos membres avaient rejetée initialement », a affirmé le représentant syndical Harjinder Badial.

Selon le syndicat, la compagnie veut imposer un gel de salaire de trois ans et amputer les avantages sociaux de ses membres, notamment. Les détails de l'offre n'avaient pas été rendus publics.

Swissport dessert 30 transporteurs à Pearson, incluant Air France, Air Transat et Sunwing. Toutefois, le débrayage n'a pas eu d'impact significatif sur les passagers jusqu'à maintenant.

Air Canada et WestJet ne sont pas touchés par le conflit de travail.

Plus d'articles

Commentaires