Retour

Les juristes de l’État votent à 90 % pour la poursuite de la grève

Les juristes de l'État québécois se sont prononcés mardi à 90 % pour la poursuite de la grève générale déclenchée le 24 octobre. Ils ont rejeté dans une proportion encore plus grande (97 %) la dernière offre patronale.

« Les juristes ont leur voyage puis ils se trouvent insultés et on considère que le gouvernement nous traite avec mépris », a déclaré le président de l'association des avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ), Me Jean Denis, à l’issue du vote.

Les 1100 membres de LANEQ étaient réunis mardi en deux assemblées générales simultanées à Montréal et à Québec. Ils étaient appelés à se prononcer sur la poursuite de la grève générale, ainsi que sur la proposition soumise par le gouvernement le 30 novembre. En tout, 83 % des juristes se sont prévalus de leur droit de vote.

La poursuite de la grève a déjà retardé l’adoption de plusieurs lois et projets de règlements. Jean Denis affirme que les choses n’iront pas en s’améliorant.

« On va se rendre encore loin dans notre grève pour encore mettre du gros, gros sable dans l’engrenage et la session promet d’être ultra minceur cette fois-ci », a-t-il prévenu.

Tout l’appareil gouvernemental comme tel, l’exécutif, va être paralysé parce qu’il n’y a pas de règlements qui sont faits.

Me Jean Denis, président de LANEQ

Réforme du mode de négociation

Les avocats et notaires de l'État sont sans contrat de travail depuis mars 2015. En octobre, ils s’étaient prononcés à 84 % pour le déclenchement d’une grève générale.

Leurs demandes portent notamment sur la réforme de leur mode de négociation. Ils ont d'abord demandé qu'un arbitrage liant les parties puisse dénouer d'éventuelles impasses à la table des négociations.

Devant le refus de la partie patronale, ils ont ensuite proposé la création d'un comité sur la rémunération qui ferait des recommandations à l'Assemblée nationale. Selon LANEQ, le négociateur du gouvernement n'a pas montré d'ouverture face à cette deuxième proposition.

Plus d'articles

Commentaires