Retour

Les minibus électriques pourraient réduire le coût du transport collectif

Le coût du transport en commun des MRC du Bas-Saint-Laurent pourrait diminuer de 37 % si elles développaient un service de transport collectif propulsé à l'électricité. C'est ce que conclut une étude du Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent publiée jeudi.

L'étude démontre que l'utilisation d'un minibus électrique permettrait de réduire les frais d'exploitation de 800 000 $ à 500 000 $ sur un horizon de dix ans.

Le document démontre qu'il est possible pour les MRC, avec une planification rigoureuse des horaires d'autobus, d'opérer des minibus électriques en période de grands froids et qu'ils pourraient s'avérer profitables, même en l'absence de tout programme de subvention.

Patrick Morin, agent de développement au Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent, explique que le principal obstacle à l’utilisation des véhicules électriques était le prix et l’autonomie des batteries.

L'équipe du Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent entreprendra au cours des prochaines semaines une tournée des huit MRC du Bas-Saint-Laurent pour leur présenter leur étude.