Retour

Les motoneigistes vont envahir le nord du Nouveau-Brunswick

C'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Un texte de François Vigneault

L'absence de neige dans le sud du Nouveau-Brunswick et ailleurs dans les Maritimes incite les adeptes de motoneige de ces régions à se déplacer dans le nord du Nouveau-Brunswick pour pratiquer leur activité préférée.

La dernière tempête de pluie a frappé beaucoup moins fort dans le nord du Nouveau-Brunswick qu'ailleurs dans les provinces maritimes. Ce qui fait que les sentiers de motoneige sont demeurés en très bon état.

Le président de la Fédération des clubs de motoneige du Nouveau-Brunswick, Brad Mann, estime que l'industrie de la motoneige représente un apport considérable sur le plan économique pour la province.

« C'est bon pour toutes les business. L'année passée, une étude sur le tourisme a démontré que la motoneige représente 32,8 millions $ en retombées économiques dans la province pour une saison. Ça, c'est très, très bon », indique Brad Mann.

Hôtels, restaurants et autres

Le sentier de motoneige passe à quelques pas de l'hôtel Atlantic Host, à Bathurst.

Le propriétaire, Keith DeGrace, dit que de nombreux motoneigistes de l'Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse, du sud du Nouveau-Brunswick, et même des États-Unis ont effectué des réservations de chambres pour les prochaines semaines.

« À ce temps-ci de l'année, de 55 % à 60 % de nos clients sont des motoneigistes », précise l'hôtelier Keith DeGrace.

D'autres commerces du nord du Nouveau-Brunswick, comme les stations-service et les restaurants, profitent aussi de la présence des nombreux motoneigistes provenant de l'extérieur de la région.