Retour

Les péquistes veulent une enquête du vérificateur sur le F.-A.-Gauthier

Les cinq députés péquistes du caucus de l'Est du Québec et de la Côte-Nord demandent au vérificateur général du Québec de se pencher sur le dossier du traversier F.-A.-Gauthier.

Un texte de Louis Garneau

Les députés remettent en question notamment le processus d'attribution du contrat et le mécanisme de suivi lors de la construction du traversier en Italie et en Croatie.

Selon eux, une enquête s'impose après que plus de 200 bris ont été répertoriés depuis l'entrée en service du traversier.

Ils soutiennent que le ministre responsable, Jean d'Amour, doit même envisager la mise en place d'une solution alternative.

Le député de la circonscription de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, estime que le lien entre Matane et la Côte-Nord représente « notre pont fluvial ».

« Alors c'est vital pour nous, pour notre économie, pour le tourisme, pour la main-d'oeuvre », ajoute Pascal Bérubé.

Les députés péquistes affirment que toute la région est pénalisée par une desserte déficiente même si 220 millions de dollars ont été investis dans ce traversier.

Plus d'articles

Commentaires