Les pilotes de WestJet ont voté à 91 % pour se mettre en grève si la direction n'entend pas leurs revendications. Légalement, les pilotes pourraient lancer leur action dès le 19 mai, mais assurent ne rien vouloir faire avant le 21 mai pour ne pas pénaliser les voyageurs.

Un geste apprécié par la direction de WestJet. « Nous respectons le résultat de ce vote, a déclaré le président de WestJet, Ed Sims. Nos clients seront ravis d'apprendre que leur voyage ne sera pas touché pendant le long week-end de la fête de la Reine. »

De nouvelles négociations sont prévues dès la semaine prochaine à Halifax.

Les pilotes de WestJet demandent l'obtention d'un contrat équitable incluant une rémunération juste et de meilleures conditions de travail.

Plus d'articles