Retour

Les placements éthiques, une option de plus en plus populaire

Depuis quelques années déjà, l'investissement responsable prend du galon et gagne le coeur de plusieurs épargnants. Mais est-ce une si bonne affaire?

Un placement responsable est par définition soucieux de l'environnement, des droits humains et d'une bonne gouvernance.

Selon l'Association pour l'investissement responsable, il y a plus de 1500 milliards de dollars en actifs sous gestion responsable au Canada. C'est une augmentation de 49 % en deux ans.

L'investissement responsable représenterait 38 % de l'industrie canadienne de l'investissement.

Est-ce qu'un investissement dans un fonds éthique est aussi rentable qu'un investissement dans un fonds traditionnel?

C'est un préjugé de croire que ce l'est moins. Moi je vous dirais qu'à moyen et long terme ce ne le sera plus parce que vous mettez dans votre radar des préoccupations que d'autres n'ont pas.

Léopold Beaulieu, président-directeur général de Fondaction CSN

« Si ce n'était pas payant financièrement, je ne serais pas aussi enthousiaste. On ne demande pas aux gens de s'appauvrir au nom de leurs convictions. Les produits financiers qu'on propose sont équivalents à d'autres produits sur le marché », ajoute pour sa part Marc Picard, directeur général de la Caisse d'économie sociale.

Mais certains experts financiers avertissent que tous les investissements responsables ne sont pas égaux.

« Étant donné que les définitions et les approches sont très variées, on n'a pas vraiment de conclusions très claires par rapport aux rendements de ces stratégies-là. Les rendements sont très hétérogènes face aux modes d'investissement plus traditionnels », dit Joe Nakhle, directeur général, Solutions d'investissement innovantes, Banque nationale investissement.