Retour

Les propriétaires de l'Î.-P.-É. plus nombreux à obtenir des permis de location

Les responsables du tourisme à l'Île-du-Prince-Édouard disent qu'ils délivrent de plus en plus de permis aux propriétaires qui louent des chalets et des logements sur des sites de location à court terme comme Airbnb. Selon eux, les campagnes de sensibilisation et une surveillance accrue commencent à porter leurs fruits.

En 2016, le ministère du Tourisme de l'Île-du-Prince-Édouard se disait préoccupé par le nombre de propriétaires qui louaient une résidence sur Airbnb sans permis de la province. À l'époque, près de 20 % des propriétaire n'avaient pas de permis.

Un an plus tard, le ministre du Tourisme, Heath MacDonald, dit que les choses « avancent ».

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard fait de la sensibilisation auprès des propriétaires et des agents de conformité surveillent quotidiennement Airbnb et des sites similaires.

Résultat : de janvier à juillet, le ministère du Tourisme a délivré 230 permis d'exploitation, contre 60 pour la même période en 2016. Le nombre de propriétaires qui louent une résidence sans permis aurait aussi grandement diminué, selon la province.

Efforts de sensibilisation

La directrice insulaire du développement touristique, Janet Wood, dit que les propriétaires sont de plus en plus nombreux à obtenir un permis avant d'annoncer leur résidence sur Airbnb. Elle attribue ce changement aux efforts de sensibilisation de la province.

Pour obtenir un permis, les propriétaires sont tenus de faire inspecter leur résidence et d'effectuer un test de qualité de l'eau.

Compte tenu de la popularité grandissante des sites comme Airbnb, le ministère du Tourisme de l'Île-du-Prince-Édouard demande aussi aux propriétaires de faire état de leur taux d'occupation mensuel, afin d'assembler des données plus précises sur l'achalandage touristique dans la province.

D'après le reportage de Steve Bruce, CBC

Plus d'articles

Commentaires