Retour

Les résidents de Saint-Norbert attristés par la perte de l'épicerie du quartier

La fermeture du centre d'alimentation Co-op situé à Saint-Norbert, au sud de Winnipeg, oblige les résidents du quartier à se réorganiser pour faire leurs courses. Elle représente une perte considérable pour la petite communauté pour qui le marché jouait un rôle important.

« C’est triste. Ça m’a vraiment dérangé lorsque j’ai appris qu’ils fermaient », commente Jean-Guy Talbot, résident et propriétaire d’une entreprise à Saint-Norbert. « Je trouve vraiment qu’on a perdu quelque chose de majeur et j’espère vraiment qu’ils ouvrent », ajoute-t-il.

Le 15 anvier dernier, le bris d’une conduite d’eau a forcé l’établissement à fermer ses portes.

La conseillère de Winnipeg Sud-Saint-Norbert, Janice Lukes, a rapidement constaté les dégâts causés par la fuite d’eau. La responsabilité de ces dégâts relève des propriétaires et non de la Ville, dit-elle.

« Il y avait un lac ici. Une de leurs conduites s’est brisée, ce qui a entraîné beaucoup de dommages à l’intérieur », souligne la conseillère.

Les résidents doivent se tourner vers d’autres chaînes d’alimentation dont les magasins sont situés à plusieurs kilomètres du quartier. La Co-op réoriente sa clientèle vers trois autres centres situés dans les quartiers avoisinants.

La fermeture du marché laisse pour l’instant laisse une vingtaine d’employés dans l’incertitude.

Guy Talbot confie qu’il s’agit d’une grande déception pour son fils qui y travaillait. « Il pouvait se rendre au travail à pied. Puisqu’il n’a pas d’auto, c’était très commode, mais maintenant, évidemment, il va falloir qu’il se trouve un emploi ailleurs », confie le père.

L’annonce de la fermeture pour une durée indéterminée a entraîné une vague de réactions sur les médias sociaux. Les gens se disent attristés par la nouvelle et espèrent qu’il pourra ouvrir à nouveau.

Le marché de fermiers Saint-Norbert, voisin du marché d'alimentation Co-op, s'est aussi dit attristé de cette fermeture et croit qu'il est préférable de maintenir une diversité de commerces pour la viabilité des entreprises dans le quartier.

Janice Lukes travaille avec la ville de Winnipeg et Entreprise Riel pour mettre en place un plan d’action lorsque viendra le temps de prendre des décisions pour l’avenir du bâtiment.