Retour

Les restaurants McDonald’s mettent fin au contrat avec Nutrinor

Le lait de Nutrinor ne sera plus distribué directement dans les restaurants McDonald's du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le géant de la restauration rapide a décidé de centraliser ses approvisionnements.

La direction centrale de McDonald’s oblige maintenant tous les franchisés à recevoir du lait du fournisseur officiel, Saputo.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean était une des seules régions à avoir encore un contrat individuel avec une entreprise régionale.

« La multinationale veut centraliser et contrôler tous les approvisionnements », soutient le vice-président développement des affaires et des ventes, Paul Pomerleau, en ajoutant que les franchisés étaient satisfaits des prix et du service de Nutrinor.

Nutrinor fournissait 280 000 litres de lait à McDonald’s. Les revenus annuels d'un demi-million de dollars par année ne représentaient pourtant que 1 % des ventes de l’entreprise. Nutrinor est tout de même déçu.

« On a investi des dizaines de millions pour mettre l’usine aux standards de qualité mondiaux avec la qualification FSSC, demandée par les grands acheteurs », explique M. Pomerleau

Les producteurs protégés

Les producteurs de lait ne seront pas directement pénalisés par ce changement. Leurs ventes de lait sont assurées en vertu du programme de la gestion de l’offre.

Par contre, les ristournes qu’ils reçoivent de la part de la coopérative pourraient être amincies.

Nombreuses réactions

La décision de McDonald’s de mettre fin à son approvisionnement en lait et en crème avec Nutrinor suscite bien des réactions.

Plusieurs appellent même au boycottage de la chaîne de restauration rapide comme ce fut le cas en 2010, quand les franchisés Tim Hortons avaient eux aussi largué Nutrinor.

« Il est faux de croire que parce que ce sont des entreprises plus régionales qu'elles ne sont pas compétitives. Je peux témoigner que les prix ici en région sont nettement plus avantageux que dans d'autres régions où il n'y a pas de concurrents », déplore le directeur général adjoint du Groupe d'approvisionnement en commun de l'Est-du-Québec, Sébastien Gagnon, chargé des achats pour la moitié des hôpitaux de la province.

Les commentaires sont aussi nombreux sur les médias sociaux.

Entre-temps, McDonald’s n’a pas rappelé Radio-Canada.