Retour

Les sondés Britanno-Colombiens toujours opposés à Trans Mountain et Northern Gateway

L'opinion des Britanno-Colombiens sur les pipelines n'a pas beaucoup évolué ces derniers mois et demeure peu favorable aux différents projets qui tentent de percer dans la province, à en croire un sondage de l'institut Insight West.

L'avis le plus tranché concerne le projet d'oléoduc Northern Gateway de la compagnie Enbridge qui reçoit 50 % d'opposition et seulement 35 % de soutien de la part des répondants du panel en ligne. Les indécis totalisent 15 % des sondés.

Des positions qui ont très peu bougé, selon Insight West, qui indique que deux autres sondages sur le sujet réalisés au cours des 13 derniers mois affichaient des résultats similaires.

Composé de deux pipelines de 1178 km, les oléoducs Northern Gateway achemineraient du pétrole des sables bitumineux de l'Alberta vers l'Asie en passant par le port de Kitimat, non loin de l'archipel Haida Gwaii.

Ottawa a donné son feu vert à la construction en 2014, mais la Cour d'appel fédérale a renversé l'approbation du projet en juin dernier, estimant que le gouvernement n'a pas respecté son devoir de consultation des Premières Nations touchées par le tracé de l'oléoduc.

Opinions divisées pour Kinder Morgan

Le projet d'expansion du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan semble diviser un peu plus les Britanno-Colombiens : 46 % des sondés lui sont opposés et 40 % le soutiennent. Une fois encore les indécis représentent une part non négligeable, soit 14 %.

La forte opposition recensée en janvier 2013 (57 %) s'est peu à peu étiolée. En janvier 2014, les propipelines étaient même plus nombreux que les antis (48 % contre 43 %).

Kinder Morgan souhaite dédoubler l'oléoduc, qui existe déjà depuis 1953 et qui relie Edmonton à Burnaby, près de Vancouver. S'il est approuvé, le nouveau pipeline Trans Mountain triplera sa capacité pour acheminer chaque jour l'équivalent de 900 000 barils de pétrole, et ce, dès 2019.

Le gouvernement doit rendre sa décision sur le projet en décembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires