Retour

Les stations de ski de Sudbury tirent un trait sur une saison en dents de scie

Les adeptes de glisse devront bientôt ranger leurs skis dans la remise, en Ontario. Alors que la fin de la saison approche, les professionnels du secteur dressent le bilan d'une année dans la moyenne.

Un texte de Justine Cohendet

« On dirait qu’il y a encore assez de neige pour que la station reste ouverte », regrette Lynne Denis.

Accompagnée de son fils et de son époux, elle est venue profiter de la dernière journée de ski des stations du Grand Sudbury.

Les stations de la ville, Adanac et Lively, ferment dimanche en fin de journée et Mme Denis aurait aimé en profiter davantage.

La Sudburoise n’a pas été beaucoup skier cette année en raison de la vague de froid extrême qui s’est installée sur l’ensemble du Canada, de la fin du mois de décembre au début du mois de janvier dernier.

Un hiver en dents de scie

Comme c'est le cas depuis quelques années, les conditions climatiques ont été irrégulières dans la province. Les professionnels du secteur comme les skieurs ont dû composer avec une saison en dents de scie.

Il y a bien eu de la neige en novembre et au début du mois de décembre, mais le froid glacial du début de l’année et les quelques journées de pluie en ont découragé plus d’un.

Le taux de fréquentation du début de la saison n’a pas été très bon, concède Paul Murphy, le président et propriétaire de la station Calabogie Peaks.

Bonne deuxième partie de saison

Le propriétaire de la station estime cependant que la seconde partie de la saison a été excellente.

Le redoux des températures en février et les chutes de neige ont permis d’attirer davantage de skieurs sur les pistes.

« La fréquentation de la station à la fin du mois de janvier jusqu’à maintenant est un peu au-dessus de la moyenne », explique-t-il.

Les résultats annuels en termes de fréquentation de Calabogie Peaks se situent donc dans la moyenne, estime M. Murphy.

Même son de cloche à Blue Mountain, située au nord de Toronto. Selon Tara Lovell, la porte-parole, la station affiche de bons résultats.

Ceux qui ne veulent pas voir l'hiver s'envoler ont encore quelques belles journées de ski devant eux. Plusieurs stations de la province demeurent ouvertes jusqu’au début du mois d’avril.